Altitude du GPS par rapport à l'altitude de la pression

Le Comité CIVL - l'organe de la FAI chargé du parapente et du deltaplane - a décidé d'utiliser à l'avenir l'altitude pression pour la notation des vols de compétition.

La décision de supprimer l'altitude GPS a été difficile et longue à prendre pour les officiels du parapente. L'altitude GPS a toujours été utilisée pour vérifier les altitudes dans les compétitions de parapente et cela a tout à voir avec les racines de l'origine du parapente. Récemment cependant, de nombreuses controverses liées à l'altitude GPS ont convaincu la CIVL de reconsidérer l'utilisation de l'altitude pression plutôt que l'altitude GPS pour améliorer la fiabilité et la précision des mesures.

Andrej Kolar de Naviter a été invité à faire une présentation lors de la réunion du Bureau de la CIVL à Belgrade en raison de l'expérience de Naviter en matière de notation des compétitions de planeurs à voile dans le monde entier. Nous aimerions partager avec vous les principaux éléments de cette présentation et les conversations qui ont suivi.

Les avantages et les inconvénients de l'altitude pression par rapport à l'altitude GPS :
GPSvsBaro_Pros_and_Cons

La discussion sur les avantages et les inconvénients a suivi avec un exemple concret. Il s'agissait d'un vol de compétition lors des récents championnats européens à Kopaonik en 2014. Les graphiques suivants ont été réalisés avec deux appareils différents le même jour. Les appareils se trouvaient dans le même cockpit, assis l'un à côté de l'autre. Ils enregistraient un vol de compétition.

Voici le graphique de l'altitude pression du premier appareil :
GPSvsBaro_Tilen_Baro1_caption

Lorsque l'on compare le graphique d'altitude-pression du second appareil à celui du premier, ils sont identiques. On ne peut trouver que des différences occasionnelles d'un mètre ou deux entre les deux enregistrements d'altitude-pression :
GPSvsBaro_Tilen_Baro2_caption

Veuillez noter que le fait que les altitudes de pression soient si similaires est tout à fait normal. C'est l'essence même de la sécurité aérienne. Les avions de ligne se rencontrent (ou plutôt se ratent) de manière fiable avec un tampon de 1000 pieds de hauteur à presque Mach 1, quelle que soit l'heure du jour, la saison ou le lieu d'où ils ont décollé. L'altitude pression est extrêmement précise et fiable à la fois et c'est donc la seule norme sur la façon de mesurer l'altitude en aviation.

Nos varios sont capables de délivrer un son fiable lors d'une montée de 0,1 m/s. Pour ce faire, ils doivent réagir à une différence de pression étonnamment faible produite par une colonne d'air d'une hauteur maximale de 8 cm (~3 pouces). Imaginez le poids de 8 cm d'air dans un petit tube !

L'altitude GPS est différente. Voici la trace de l'altitude GPS du premier appareil :
GPSvsBaro_Tilen_GPS1_caption

Alors que c'est la trace produite par le second appareil :
GPSvsBaro_Tilen_GPS2_caption

Les altitudes GPS de ces deux appareils sont assez différentes. Elles sont fréquemment à 30-50 m l'une de l'autre. L'extrême se produit à la fin de l'épreuve, où les deux appareils présentent une différence de près de 150 mètres. C'est malheureusement là que les points/temps de pénalité d'altitude d'arrivée ont été donnés et comme cela est arrivé à plusieurs pilotes sur plusieurs jours, la conversation sur l'altitude GPS vs pression a commencé pour nos amis parapentistes.

Voici à nouveau toutes les altitudes superposées. Notez que vous ne pouvez pas voir la deuxième altitude de pression (rouge) car elle correspond exactement à la première :
GPSvsBaro_Superposé

Les délégués à la réunion du bureau de la CIVL ont pris leur temps pour bien comprendre cela. La discussion a été longue et intéressante. Le résultat a été que la mise en œuvre de l'altitude pression pour les événements de catégorie 1 a été promue d'obligatoire depuis 2016 à obligatoire depuis mai 2015.

C'est désormais la norme pour tous les sports aériens et nous sommes très heureux d'avoir joué un petit rôle dans la mise en œuvre de cette règle. Nous félicitons la CIVL pour son ouverture et sa sagesse dans l'approbation de ce changement et sa promotion dans le sport.

Vous pouvez télécharger la présentation Power Power et les fichiers IGC correspondants ici :
http://download.naviter.com/docs/GPSvsPressureAltitude_by_Naviter.zip